Dernier carbet avant la rentrée

Publié le par notraventurenguyane.over-blog.com

Ce week-end, nous avons décidé de profiter du calme d'un week-end en forêt avant la rentrée.

Nous partons en nombre: 15 dont 9 enfants! Ils nous faut donc 2 pirogues. Nous chargeons, pendant ce temps, les enfants discutent, et observent les gros-yeux.

 

carbet-du-General-Aout-2012 6903 - 2012-08-24 à 19-50-51

 

Vous les voyez, ce sont des poissons qui sortent leurs yeux de l'eau. Ils voient en même temps au-dessus et au-dessous de l'eau!

 

Enfin, les pirogues sont chargées, nous partons.

 

carbet-du-General-Aout-2012 6905 - 2012-08-24 à 19-58-16

 

Un peu plus loin, un village au bord du fleuve avec des pirogues. En bleu, c'est le taxi qui amène les enfants à l'école le matin.

 

DSC07643 - 2012-08-24 à 20-01-33

 

Il y en a pour 1h30 à 2h30 de pirogue... Ca va être long. Du coup, les enfants s'installent, et s'occupent

 

DSC07644 - 2012-08-24 à 20-02-03  DSC07649 - 2012-08-24 à 20-12-57

 

carbet-du-General-Aout-2012 6924 - 2012-08-24 à 20-53-17  carbet-du-General-Aout-2012 6922 - 2012-08-24 à 20-50-25

 

Après 1h30, nous arrivons. C'est très beau!

 

DSC07656 - 2012-08-24 à 21-07-18

 

Nous faisons rapidement le tour, puis on installe les hamacs, car la nuit va bientôt tomber. Petite visite guidée du carbet

 

Le salon

 

carbet-du-General-Aout-2012 7094 - 2012-08-26 à 15-27-17

 

La chambre des adultes, car oui oui, il y a 2 chambres! Nous sommes quand même au carbet du général, alors, ça rigole pas!

 

carbet-du-General-Aout-2012 7096 - 2012-08-26 à 15-28-06  carbet-du-General-Aout-2012 7093 - 2012-08-25 à 21-26-25

 

Et la chambre des enfants

 

carbet-du-General-Aout-2012 7091 - 2012-08-25 à 21-25-45

 

C'est génial, les enfants ne nous embêteront pas, on va pouvoir DORMIR!!!!! Enfin, ça c'est ce que j'ai cru...

 

carbet-du-General-Aout-2012 6948 - 2012-08-24 à 23-29-40

 

 

Et puis il y a aussi les sanitaires, sympa, mais sans eau... c'est pas grave, le fleuve n'est pas loin

 

 

 

 

 

 

Les hamacs sont installés et il ne fait pas encore nuit. Les enfants en profitent pour se baigner un peu

 

carbet-du-General-Aout-2012 6958 - 2012-08-24 à 23-44-50

 

La soirée se passe tranquillement, et nous nous couchons. C'est là que les ennuis commencent. Au bout 5 minutes, Béné, Ronan et moi nous rendons compte qu'il y a dans le carbet un spécimen assez bruyant. Après avoir analysé la situation, on s'aperçoit qu'il s'agit du Pascalus Ronflus. Et je peux vous dire que le Pascalus, cette nuit-là, il a bien dormi!

On ne peut pas en dire autant pour tout le monde...

Mais les enfants, eux, ont bien dormi, et le lendemain, dès le lever du jour, les voilà debouts... Pas la peine d'espèrer se rendormir s'endormir, il faut se lever.

 

carbet-du-General-Aout-2012 6973 - 2012-08-25 à 12-27-42  carbet-du-General-Aout-2012 6979 - 2012-08-25 à 12-54-51

 

Tout est calme, les paysages sont magnifiques

 

carbet-du-General-Aout-2012 6986 - 2012-08-25 à 13-34-07  carbet-du-General-Aout-2012 6988 - 2012-08-25 à 13-34-57

 

carbet-du-General-Aout-2012 6998 - 2012-08-25 à 13-59-37  carbet-du-General-Aout-2012 6991 - 2012-08-25 à 13-35-59

 

carbet-du-General-Aout-2012 7004 - 2012-08-25 à 14-02-56

 

Après le petit-déjeuner, nous profitons du fleuve. Et il y a de quoi faire! Une corde pour faire Tarzan, un arbre duquel on peut sauter, ou le ponton pour les plus petits. Et il y a aussi 2 kayaks. Les enfants s'éclatent!

 

carbet-du-General-Aout-2012 7051 - 2012-08-25 à 15-58-14  carbet-du-General-Aout-2012 7039 - 2012-08-25 à 15-37-13  carbet-du-General-Aout-2012 6960 - 2012-08-24 à 23-47-27

carbet-du-General-Aout-2012 7030 - 2012-08-25 à 15-08-14

 

carbet-du-General-Aout-2012 7064 - 2012-08-25 à 17-38-24 carbet-du-General-Aout-2012 7084 - 2012-08-25 à 21-20-44

 

carbet-du-General-Aout-2012 7103 - 2012-08-26 à 16-16-22

 

Nous avons passé quasiment toute notre journée dans l'eau. En fin d'après midi, on décide d'aller faire un tour dans la forêt. Nous suivons un charmant petit sentier, jusqu'au moment où on tombe sur un petit cours d'eau qui se jette dans le fleuve. Alors là, Céline se sent pousser des ailes, et décide que ça serait super si on revenait à la nage, par le fleuve. Nous n'aurions rien à faire, le courant est avec nous. Nous voilà donc en parcours dans la mangrove!!! Nous avons de la boue jusqu'aux genoux, on y perd nos chaussures... C'est marrant!

Puis enfin, on arrive au fleuve. Notre grand chef Pascalus décide d'aller voir s'il voit notre carbet depuis là où nous voulons partir. Il nage donc jusqu'au milieu du fleuve, avant de revenir.

Mais "l'homme sage est celui qui connaît ses limites", et le sage a parlé: "on ne voit pas le carbet, c'est trop long, on fait demi-tour!"

En bons soldats que nous sommes, nous nous exécutons sans broncher. Mais une fois de retour au carbet, Céline et moi nous empressons de monter dans un kayak pour aller voir si c'était si loin que ça...

Et je dois reconnaître que c'était quand même un peu loin... Merci Pascal!

Nous nous baignons encore un peu, puis pour la première fois depuis que je dors en carbet, je me lave!!! Oui, dans le fleuve, et avec du savon! Ca fait quand même un bien fou.

Puis, l'heure tant redouté du coucher arrive. Que va nous faire le Pascalus ce soir?

Bingo! Au bout de 5 minutes, c'est reparti! "NOOOOOON!!!!! On veut DORMIIIIIR!"

Ben si j'avais su que ça marchait aussi bien, j'aurai crié la nuit dernière aussi! Car notre Pascalus s'est tourné (en râlant, car sur le côté, ça lui donne mal au dos) mais plus un bruit! Le bonheur!

Ce bonheur a duré jusqu'au lever du jour, où nous sommes alors réveillés par une scie circulaire en action! Mais c'est pas possible, on est en pleine forêt! Alors c'est quoi? Ben en fait, c'est tout simplement une cigale. Pourtant, les cigales, on les connaît, il y en avait plein en corse. Mais pas des comme ça! Celles-ci font un boucan impressionnant! Impossible de dormir avec ce bruit.

Mais c'est notre dernier jour, il faut en profiter.

Comme la veille, tout le monde se rafraîchit dans le fleuve. Les enfants, sautent, plongent, nagent...

 

carbet-du-General-Aout-2012 7187 - 2012-08-26 à 19-04-18  carbet-du-General-Aout-2012 7128 - 2012-08-26 à 16-55-33

 

Les grands aussi! Les papas font un concours de plongeon. Ils sont pas canons nos hommes vus de dos?

 

carbet-du-General-Aout-2012 7182 - 2012-08-26 à 17-09-56

 

Les mamans sautent, nagent et jouent à faire tarzan!

 

carbet-du-General-Aout-2012 7200 - 2012-08-26 à 19-07-11  DSC07782 - 2012-08-26 à 18-48-59 DSCN0027

 

Christelle, tu remarqueras que je ne saute pas à la piscine, mais là, je saute!!! Oui oui, celle qui se bouche le nez, c'est bien moi!

Puis arrive l'heure de tout ranger, de recharger les pirogues, et de repartir.

Mais je ne peux pas terminer cet article sans vous parler de notre pêcheur émérite.  Pas la peine de citer de nom, il se reconnaîtra... En effet, pendant 2 jours, notre professionnel de la gaule a tenté tout ce qu'il a pu, de jour comme de nuit, pour nourrir sa tribu. Mais le fleuve se montre parfois capricieux... et heureusement que nous avions prévu autre chose, parce que 2 jours de jeûne, ça aurait été dur!

 

carbet-du-General-Aout-2012 7204 - 2012-08-26 à 20-27-30

 

Ce fut encore un excellent week-end, un peu fatiguant, mais tellement dépaysant!

 

carbet-du-General-Aout-2012 2552

 

Les autres photos sont dans l'album "Carbet du Général".

Publié dans Ballades

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
<br /> Très bon article et surtout les photos suplémentaiires dans le carbet du général.<br />
Répondre
L
<br /> Quelle chance ! quelle chance de découvrir tous ces chants magnifiques de la forêt et du fleuve. Je ne dirai qu'une chose vive les cigales, vive les PASCALUS RONFLUS, les caipis, les<br /> planteurs et les mauricettes. Vive les poissons qui refusent de mordre aux hameçons, vive les papiers toilettes dans les sacs en plastiques et les toilettes au ponton. Vive les lanternes<br /> BUTAGAZ qui explosent et les feux d'artifices tout rouges. Vive les kayaks qui prennent l'eau et les cordes dans les arbres; Viveles pirogues et les odeurs d'essence. Vive les passerelles et<br /> les cordes qui pètent et les 3 gouttes qui coulent du robinet. Vive les moustiques qui n'ont pas piqués et les kilos de viandes pour le barbecue. Seul bémol, le prix des appats, le kilo de<br /> crevettes à 13 € ! ca fait mal !!!!   <br />
Répondre