Les journées du patrimoine

Publié le par notraventurenguyane.over-blog.com

Et oui, ici aussi, il y a des animations pour les fameuses journées du patrimoine.

Cet après-midi-là, nous sommes donc allés écouter les explications concernant le site de Loyola.

Il s'agit en fait de l'habitation que les Jésuites ont occupée lors de leur séjour en guyane, entre 1668 et 1774. Ce site a été découvert en 1988. Des fouilles y ont lieu chaque été afin de tenter de mieux comprendre cette "habitation".

C'est le fondateur des Jésuites, Saint Ignace de Loyola, qui a donné son nom à ce sentier. Le parcours démarre au bord de la route, au milieu de bambous impressionnants! Le sentier monte doucement pour arriver à l'habitation proprement dite.

 

Loyola 7435 - 2012-09-16 à 22-02-21

 

L'emplacement est superbe! Les arbres y sont majestueux.

 

Loyola 7399 - 2012-09-16 à 20-43-17

 

Pour vous donner une idée de la taille de cet arbre, on aperçoit quelqu'un au pied; un monsieur, de taille tout à fait normale...

 

Loyola 7392 - 2012-09-16 à 20-27-23  Loyola 7418 - 2012-09-16 à 21-13-31

 

Cet arbre est appelé ici "bois diable". Pourquoi un tel nom pour un arbre aussi magnifique? Quand on s'approche, on comprend mieux...

 

Loyola 7405 - 2012-09-16 à 20-56-51  Loyola 7426 - 2012-09-16 à 21-31-24

 

Il est en fait recouvert d'épines! Il en a partout, jusque sur la moindre petite branche.

 

Loyola 7397 - 2012-09-16 à 20-38-30Loyola 7387 - 2012-09-16 à 20-19-44Loyola 7427 - 2012-09-16 à 21-33-05

 

J'ai trouvé ces arbres magnifiques. Mais ce n'est pas qu'à cause de leurs épines qu'ils portent ce nom-là. Leur sève ainsi que leurs graines sont toxiques. Bon c'est vrai, il vaut mieux ne pas trop s'en approcher, mais il reste magnifique!

En plus, cet arbre fait du bruit. En fait, lorsque ses graines arrivent à maturité, elles explosent littéralement, ce qui provoque un claquement assez fort. Ceci permet aux graines de se disséminer plus facilement.

Voilà une de ses graines ouverte. C'est les morceaux arrondis qui ressemblent un peu à une oreille.

 

Loyola 7433 - 2012-09-16 à 21-54-55

 

Mais nous ne sommes pas là pour admirer les arbres... Nous écoutons attentivement les explications de notre guide sur cette habitation.

 

Il ne reste que des ruines, mais les archéologues ont réussi à reconstituer la disposition et l'usage des différents batiments.

Il y avait donc la maison de maître (1), très grande, une petite chapelle (2), avec un cimetière juste à côté (5), et enfin, le dernier bâtiment servait de cuisine et d'hôpital (3). Le batiment 4 a été fouillé cet été. De très nombreux objets y ont été retrouvés. Il s'agit peut-être d'un magasin.

 

Loyola 7390 - 2012-09-16 à 20-24-51

 

Aujourd'hui, il ne reste plus que ça...

 

Loyola 7410 - 2012-09-16 à 21-03-06 Loyola 7430 - 2012-09-16 à 21-45-08

Loyola 7431 - 2012-09-16 à 21-52-15

 

Pourquoi cuisine et hôpital sont dans le même bâtiment? A cette époque, les gens pensaient qu'il fallait rester au chaud pour guérir. D'où l'emplacement de l'hôpital contre la cuisine; en effet, le "four" était situé juste entre les 2 pièces, et permettait de réchauffer les malades... Très important ici quand on sait que la température annuelle moyenne est de 25 dégrés!

 

Voilà ce qu'il reste de la cuisine et l'hôpital

 

Loyola 7398 - 2012-09-16 à 20-41-49

 

Les Jésuites sont donc arrivés en guyane pour y mener à bien des missions d'évangélisation des amérindiens. Pour cela, ils avaient besoin d'argent. Cette habitation avait pour but de rapporter de l'argent pour financer ces missions. Lorsque les Jésuites arrivent sur ce site, il n'y a rien. Ce sont des escalves qui vont tout construire.

Leurs cases se trouvaient au pied de la colline, là où nous avons démarré la promenade.

Les Jésuites ont expoité ici jusqu'à 500 esclaves! Une fois les habitations construites, les esclaves ont été affectés au travail de la terre. En effet, cette exploitation produisait principalement du sucre de canne, mais aussi du café et du cacao.

 

Les explications sont intéressantes, mais un peu longues... Les enfants se lassent très vite et s'en vont jouer!

 

Loyola 7394 - 2012-09-16 à 20-32-07 Loyola 7396 - 2012-09-16 à 20-34-05

Loyola 7400 - 2012-09-16 à 20-48-14 Loyola 7411 - 2012-09-16 à 21-03-21

Loyola 7434 - 2012-09-16 à 21-56-33

 

Mais c'était encore une balade sympa, juste à côté de la maison.

 

Loyola 7422 - 2012-09-16 à 21-18-01

 

Et en redescendant, les Saïmiris nous attendaient

 

Loyola 7438 - 2012-09-16 à 22-10-07

Publié dans Ballades

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article